vendredi 18 décembre 2020

République démocratique du Congo (RDC) durant le coronavirus

 

Goma, RDC, 2 avril 2020

Marchands et clients au marché de Kituku, sur les rives du lac Kivu.Le Congo a l’un des taux de travail informel les plus élevés au monde, avec environ 80 % des travailleurs urbains engagés dans l’économie informelle, selon la Banque mondiale.La Confédération syndicale congolaise estime quant à elle que le secteur informel emploie 97,5 % des actifs du pays. © Moses Sawasawa pour la Fondation Carmignac


Créé en 2009, le Prix Carmignac du photojournalisme a pour objectif de soutenir chaque année la production d’un reportage d’investigation photographique sur une région du monde où les droits fondamentaux sont menacés


Prix Carmignac du photojournalisme 11ème édition : « Congo in conversation » révèle les défis de la RDC en plein Covid-19. Congo in conversation est un projet du renommé photographe britannique Finbarr O'Reilly qui a décidé de révéler les défis de la République Démocratique du Congo (RDC) en pleine pandémie du coronavirus.

La fermeture des frontières l’empêchant de se rendre en RDC, il a, avec l’équipe du Prix, repensé et adapté le reportage à la crise que nous traversons pour concevoir « Congo in Conversation », un reportagecollectif en ligne réalisé en collaboration étroite avec des journalistes et photographes congolais.Le site de « Congo in Conversation » propose une production inédite et régulière d’écrits, de reportages photo et de vidéos qui documentent les défis humains, sociaux et écologiques que la RDC affronte aujourd’hui, dans le contexte d’une crise sanitaire sans précédent.

Goma, RDC, 27-28 avril 2020

Les écoles étant fermées pendant la période de confinement, et vu la régularité des coupures de courant dans la ville, ma petite sœur de 13 ans étudie à la maison en s’aidant de la torche d’un téléphone. © Arlette Bashizi pour la Fondation Carmignac


Bruxelles, Belgique, 6-7 juin 2020.
Lors d’un rassemblement Black Lives Matter, une pancarte dénonce l’exploitation impérialiste du Congo, aujourd’hui RDC, par la Belgique. Alors que partout dans le monde se multiplient les manifestations pour la justice raciale, beaucoup de militants en Belgique espèrent que ce mouvement planétaire changera les attitudes vis-à-vis de l’héritage colonial de Léopold II, dont le règne tyrannique sur « l’État indépendant du Congo» est jugé responsable de la mort de 10 à 15 millions de Congolais.
© Pamela Tulizo pour la Fondation Carmignac




Goma, RDC, mai 2020
Des enfants en situation difficile partagent un repas de rupture de jeûne dans un centre communautaire musulman.
© Ley Uwera pour la Fondation Carmignac


Goma, RDC, 20 mai 2020
Un policier installe un barrage afin de faire respecter le nouveau couvre-feu imposé pour endiguer la propagation du coronavirus dans la métropole de l’est du Congo.
© Guerchom Ndebo pour la Fondation Carmignac


Nord-est de l’Ituri, RDC, février 2020
Un mannequin de soldat congolais monte la garde dans un champ près du village de Tche. Du fait de la faible présence des forces gouvernementales dans la région, les villageois issus de la communauté Hema ont installé cet épouvantail dans l’espoir d’éloigner les miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco),
une secte politico-religieuse armée issue du groupe ethnique Lendu, accusée d’une vague de tueries ces deux dernières années.
© Dieudonné Dirole pour la Fondation Carmignac


Bukavu, est de la RDC, mai 2020
Le «sapeur» Anglebert Maurice Kakuja affiche son sens du style avec un masque fait maison. Les sapeurs tirent leur nom de l’acronyme de leur mouvement, la SAPE (Société des ambianceurs et des personnes élégantes).
© Raissa Karama Rwizibuka pour la Fondation Carmignac



Parc national des Virunga, 24 avril 2020
Image de la vidéo «Attaque meurtrière dans le parc des Virunga». Il y a deux semaines, le vidéojournaliste Guylain Balume a assisté à l’assaut d’une milice armée qui a fait 17 morts, dont 13 gardes forestiers du parc des Virunga.
© Guylain Balume pour la Fondation Carmignac

Finbarr O’Reilly——Congo in Conversation
Exposition sur les grilles de la tour Saint-Jacques, Paris 6— 27 janvier 2021 

Avec « Congo In Conversation » le Prix Carmignac offre à ces voix congolaises une tribune pour contribuer à la conversation mondiale, témoigner en commun de la situation sur le territoire de cet immense pays, et sensibiliser les opinions publiques .

En savoir plus, suivez le lien :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire