samedi 11 juillet 2020

SUR LA TRACE DES TERRE-NEUVAS : célébrer les 500 ans de la découverte de Saint-Pierre et Miquelon




A quai au Marin avant le départ pour Saint-Pierre et Miquelon ...


... pour une croisière de 21 jours


Bon vent "Providence" !

Ils sont huit jeunes d’une moyenne d’âge de 25 ans, cinq garçons et trois filles, partis le 14 juillet dernier du Marin (Martinique) à bord du « Providence » un voilier de 51 pieds pour rejoindre en vingt et un jours le port de Saint-Pierre à Saint-Pierre et Miquelon.

Une façon pour ces jeunes – pour la plupart néophytes – de célébrer les 500 ans de la découverte de l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon.

Une façon également également de rappeler l’épopée des terre-neuvas qui durant plusieurs siècles traversèrent l’Atlantique pour ramener en Europe « l’or blanc » c’est à dire la morue.

D’ores et déjà Gérard Hélène et ses amis de l’association des Zigottos ont repris l’entraînement à bord de leurs doris pour aller à leur rencontre lors de l’arrivée sur le « Caillou blanc » comme on nomme l’archipel.

(Photos : france.tv & Olivier THIBAUD)

Le "Marité" - dernier terre-neuvier à voiles - entre dans le port de Granville


Les "Zigottos" à l'entrainement à bord de leur doris à Saint-Pierre et Miquelon


Gérard Hélène, président des "Zigottos"


Montée à bord


Dans le port du Marin (Martinoque)


Domitille, équipière


Louis-Marie, cuisinier


François, chef de bord


La cuisine : va me falloir ranger tout ça !


L'une des cinq cabines ...



... en plein bazar


Version 5 cabines doubles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire