mardi 10 mars 2020

Salon International de l’Agriculture à Paris : le Mali à l’honneur !


Salle comble pour la journée promotion - investissement secteur agricole du Mali


Accueillant l'assistance, Monsieur Moulaye Ahmed Boubacar, Ministre de l’Agriculture du Mali
Il porte une tenue en pagne coton tissé bobo et laine peuhle


Au premier rang, Madame Kané Rokia Maguiraga, Ministre de l’Elevage et de la Pêche du Mali


Lors du dernier Salon International de l’Agriculture (SIA)à Paris la journée du 26 février 2020 était consacrée à la promotion et l’investissement dans le secteur agricole au Mali.
Et c’est en présence de l’assistance nombreuse réunie dans le salon America du palais des expositions de la porte de Versailles à Paris que Monsieur Moulaye Ahmed Boubacar, Ministre de l’Agriculture, et Madame Kané Rokia Maguiraga, Ministre de l’Elevage et de la Pêche, ont présidé de denses et passionnantes présentations.

Nous avons particulièrement retenu celle de l’Office du Niger magistralement présentée par Monsieur Hamadoun Sidibe, Directeur de l'aménagement et de la gestion du foncier de l’Office du Niger.

L'Office du Niger au Mali


Instrument pour la souveraineté alimentaire, l’Office du Niger est un important pôle d’opportunités économiques !

Mais commençons par un bref rappel historique.

L'Office du Niger est le plus ancien des périmètres irrigués de l'Afrique de l'Ouest et l'un des plus étendus.

Aménagé à partir des années 1930 dans le delta intérieur du fleuve Niger, il devait devenir - selon les premiers projets élaborés - le principal fournisseur de coton des industries textiles de la France coloniale, le grenier à riz de l'Afrique de l'Ouest et un lieu d'innovations techniques et sociales.

Les objectifs étaient ambitieux avec près d'un million d'hectares à aménager en 50 ans !

Les grands ouvrages ont été conçus et construits pour y répondre.

Mais, les réalisations sont restées bien en deçà des objectifs (1) .

Faisons maintenant un large raccourci pour arriver à 2010 qui voit la réorganisation et la nouvelle orientation des activités de l’Office du Niger .

Aujourd’hui le nouvel Office du Niger est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC), placé sous la tutelle du Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Développement Intégré de la Zone Office du Niger (SEDIZON).

Ses principales missions :
la gestion de l’eau, la maintenance des aménagements hydro-agricoles, la maîtrise d’ouvrage déléguée pour la réalisation des études, la gérance des terres, le conseil rural et l’assistance technique aux exploitants des terres agricoles.

Les activités de l’ON sont planifiées dans le cadre de Contrats plans triennaux qui définissent les engagements et les performances

Les périmètres irrigués de l’ON ont aujourd’hui pour principale vocation la production de riz durant la saison des pluies, mais sont exploités aussi pour les productions de saison sèche froide (cultures maraîchères), de saison sèche chaude (culture de riz), appelée contre-saison, de canne à sucre pour la production sucrière de la société SUKALASA.

La zone de l'Office du Niger est aujourd'hui en pleine expansion économique avec une production rizicole croissante en raison principalement de l'augmentation régulière des rendements et depuis quelques années de l'extension des superficies aménagées (sur fonds publics mais aussi sur fonds privés), d'une diversification des cultures qui assure aux producteurs des compléments de revenus importants, d'une amélioration de la gestion de l'eau par l'Office du Niger, etc.

D’une situation de sous exploitation des terres aménagées avec une « relative désaffection » des producteurs pour l’agriculture irriguée, on est passé à une situation d’intensification croissante et d’une forte demande en terres aménagées.

L’enjeu est aujourd’hui pour le Mali d’augmenter la production de cette zone pour satisfaire ses propres besoins alimentaires mais aussi pour produire des denrées à destination des autres pays de la sous-région !

A l’heure actuelle l’Office du Niger dispose d’une très grande superficie en terre irrigable :
2,5 millions d’hectares affectée à gérance et 2 millions d’hectares en superficie potentielle aménageable.

Parmi ses atouts :
- une irrigation par gravité avec maîtrise totale de l’eau et autres systèmes d’irrigation (la superficie irrigable par gravité de l’eau à partir du barrage de Markala est de 1,5 millions d’hectares) ;
- disponibilité de l’eau en période d’hivernage ;
- un coût relativement bas du riz (70 F CFA/kg de paddy en moyenne) ;
- un marché en croissance (importation sous-régionale de près de 2 millions de tonnes de riz par an) ;
- garanties juridiques sur le foncier ;
- volonté politique affichée des plus hautes autorités pour encourager l’investissement privé.

(1) en 1960/61 seuls environ 45 000 ha étaient aménagés dont seulement 82 % cultivées.




Hamadoun Sidibe, Directeur de l'aménagement et de la gestion du foncier de l’Office du Niger, a fait une présentation très remarquée de l'ON  et des ses opportunités d'investissements !


Alassane Diarra, Directeur de la communication de l’Office du Niger


L'Office du Niger  fer de lance de l'agriculture au Mali : la délégation

- au centre droit : Hamadoun Sidibe, Directeur de l'aménagement et de la gestion du foncier de l’Office du Niger
- au centre gauche : Alassane Diarra, Directeur de la communication de l’Office du Niger


Le riz: l'une des principales productions du Mali



Le Mali c'est aussi les tisanes Saveurs du Sahel  de "SAHEL Infusion" !


Au Mali pas de fête sans les chants et la musique !


La kora est le fameux instrument de musique à cordes originaire du Mali et que l'on trouve dans toute l'Afrique de l'Ouest.

Le somptueux défilé de mode de la styliste Mariétou Dicko


La célèbre styliste Mariétou Dicko se positionne à la jonction de la création artistique, de la promotion de l’artisanat textile et de la valorisation du patrimoine culturel de son pays le Mali !

Pour le magistral défilé de fin de la journée Mali au SIA, elle présentait ses créations en pagne tissé traditionnel 100% coton du Mali parfois agrémenté de broderies et de bazin riche (coton damassé).

Les superbes créations étaient élégamment portées par les jeunes filles du comité Miss Mali-France


Présentation des jeunes filles du comité Miss Mali-France pour le défilé





Le fameux bogolan de Ségou tissé en coton malien  


Les griots, dans la plus pure tradition malienne ...

... et un aperçu du défilé magistralement exécuté par les jeunes filles du Comité Miss Mali-France !




































Les deux ministres bien entourés !



Un véritable triomphe pour Mariétou Dicko !













L'auteur, lui-même ancien de l'Office du Niger, en compagnie de Mados Awanyou Abié, Chef Suprême des Chefs traditionnels des Ivoiriens de France et de l’Europe, venu en voisin

Carnet d’adresses :

Office du Niger

https://www.on-mali.org/on/

Mariétou Dicko « Traditions Mode Africaine Dicko »

https://www.facebook.com/traditionsmodeafricaine

SAHEL Infusion

https://www.facebook.com/sahel.infusion/


L'auteur heureux de retrouver ses anciens de l'Office du Niger  ! 

8 commentaires:

  1. Bonjour, toutes les photos ont du mal à s’afficher.

    RépondreSupprimer
  2. Belle article, mais c’est dommage qu’on ne puisse pas tout voire les photos

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ! Bravo et bon courage

    RépondreSupprimer
  4. le bug est corrigé : on voit toutes les photos !

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer