mardi 24 mars 2020

Royal Guernsey Club : l’essence des links


Established in 1890 !





Malgré sa modeste superficie, Guernesey n’en n’offre pas moins de trois parcours de golf pour les amateurs de ce sport typiquement britannique !
Il y a donc de quoi faire !
Précisons d’emblée qu’une tenue correcte est exigée.
Traduisez : les jeans et autres blousons siglés de diverses marques ne sont pas les bienvenus.
Inutile de préciser que l’étiquette doit être scrupuleusement respectée :
nous sommes réellement en terre golfique, qu’on se le dise !

Commençons donc par le Royal et pour cela laissons la parole à Gaëtan Mourgue d’Algue, grand champion de golf et éditeur du très sérieux et réputé « Rolex des 1000 meilleurs golfs du monde » qui nous présente le Royal Guernsey Golf Club :

« Les îles anglo-normandes (Chancel Island) présentent un curieux mélange d’anglais et de français, cette dernière influence étant aussi sensible (heureusement ) sur la cuisine locale. Mais le golf est bien britannique, ce parcours en est l’illustration. D’abord, compte-tenu du monde incroyable de joueurs qui y passent, il est bien entretenu (mais souvent très sec en été), ensuite, il réclame un jeu très aguerri et une bonne habitude du vent, car celui-ci est capricieux et peut changer plusieurs fois de sens pendant une partie. Dans ces conditions, on n’abîme pas trop les petits greens, que l’on rejoint moins vite que l’on ne le voudrait. Parcours de links traditionnel, il continue à paraître naturel, malgré de nombreuses révisions, surtout de Philip Mackenzie Ross et Fred Hawtree. En prime, les vues sont magnifiques sur la mer, sur les jardins près du club-house… et sur les vaches.
A déguster dans un esprit de vacances. »

Le Royal Guernsey est le plus ancien et le plus coté des parcours de l’île.
Niché à la pointe Nord-Est de l’île, il est en permanence balayé par les vents et les embruns.
Cet authentique links nécessite une très bonne maîtrise des fers.
L'entretien est rustique, à l'instar de la modeste buvette blottie derrière un blockhaus, vestige de la dernière guerre lorsque l'île était occupée par les Allemands.
Ne vous étonnez donc pas du côté rustique s’il en est :
sachez que les paysans locaux jouissent toujours des droits de pâture sur… le parcours de l’Ancresse (le nom du lieu dit) ! Alors, si vous manquez le fairway ne vous étonnez pas d’avoir à rechercher votre balle parmi les vaches. Le golf est en outre traversé par deux routes, alors veillez bien à ce que votre drive n’aille pas percuter une voiture !
Mais heureusement, la circulation est peu dense.
Vous ne manquerez pas de remarquer que le parcours est parsemé d’étranges tours à meurtrières, dénommées « Tours Martello » (1). Elles étaient dédiées à la protection contre les envahisseurs venus par la mer. Ces derniers, une fois le pied mis à terre se trouvaient pris sous les feux croisés qui balayaient alors les glacis.

A un jet de pierre du club-house du Royal se trouve celui de l'Ancresse Golf Club.
Moins sélect que le Royal (malgré la présence sur le parking de grosses cylindrées comme celle de l'un des membres venu au volant de sa Bentley Continental !).

L'Ancresse à été fondé dix ans plus tard que le Royal Guernsey Golf Club (« Established in 1890 ») par les caddies du Royal et qui n’avaient en aucun cas accès au club-house du Royal.
Afin de se retrouver entre eux ils édifièrent donc une baraque avec les moyens du bord, c’est à dire des morceaux d’épaves récupérés de navires ayant sombré sur les récifs alentours.
D’ailleurs, jusqu’à la fin de la Seconde guerre mondiale, ce n’était toujours qu’un baraquement en bois.

Aujourd'hui les membres du Royal et de l'Ancresse jouent sur le même parcours : celui du Royal !
Et même s’ils partagent à l’occasion une même partie – ils ne partageraient pour rien au monde le même club-house !
Rien que l'idée d’évoquer cette improbable possibilité leur apparaît comme aussi choquante que de vouloir réunir les îles de Jersey et de Guernesey sous un même pavillon !
D’ailleurs Guernsey ne bat-elle pas sa propre monnaie ?
Cela dit en passant, elle est la seule possession britannique à disposer de coupures d’une livre (1 Pound).
Et comme si cela ne suffisait pas, Guernesey est aussi la seule de l’empire à disposer de boîtes aux lettres bleues et non de couleur rouge !

Décidément, si les Britanniques ne font jamais rien comme les autres... les Guernsiens en font encore moins !

Par 70 de 5 675 mètres

Les non-membres ont la possibilité d’adhérer au club pour la journée afin de jouer le 18 trous, le practice et les chipping greens.
La carte de handicap est exigée et - en haute saison - le parrainage d’un membre est indispensable.

(1) Les tours Martello sont des petites forteresses défensives construites par l'empire britannique à partir des guerres napoléoniennes. Elles sont hautes d'environ 12 mètres (avec deux étages) et peuvent abriter un officier et 25 hommes. Leur structure ronde et leurs murs solides et épais les rendaient très résistantes aux tirs de canon tandis que leur hauteur en faisait une plate-forme idéale pour une pièce d'artillerie lourde, montée sur le toit plat et capable de tourner sur 360 degrés. Quelques-unes étaient entourées d'un fossé pour améliorer leur défense.

Localisation :

L'Ancresse Road 
GY3 5BY Guernsey

Renseignements et réservations : +44 (0) 1481 246523

Site web :



Une buvette des plus rustiques ...




Des vues spectaculaires









Moins select, l'Ancresse Golf Club : n'empêche qu'on y vient en Bentley !

La tour de défense Martello






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire