lundi 30 mars 2020

Prince’s Golf Club : en 1932 Gene Sarazen invente le Sand Wedge





Gene Sarazen est considéré comme l’inventeur du Sand Wedge qu’il utilise pour la première fois au British Open au Prince’s Golf Club qu’il remporte en 1932.
Il l’appelera « fer pour sable » ou Sand Wedge.
A l’issue du British Open il offrit au Prince’s son fameux club qui fut exposé de nombreuses années dans une vitrine du club house.
Mais il en fut ensuite retiré pour être remisé dans le coffre-fort d’une banque car les assureurs réclamaient une prime astronomique pour le garantir contre le vol.

Le Sand Wedge moderne a donc été inventé par le champion Gene Sarazen après un vol dans l’avion privé du milliardaire fantasque américain Howard Hughes (par ailleurs propriétaire de la compagnie aérienne TWA).
Il avait remarqué que les "flaps" (volets hypersuspentateurs situés au bord de fuite des ailes) étaient baissés lors du décollage pour augmenter la portance.
C’est à ce moment qu’il a imagine que le principe pourrait être transposé à un club de golf en le dotant d’un « loft » pour aider la tête du club à enlever puis à soulever la balle hors du sable.
Aussitôt il réalise un prototype dans un petit atelier d'usinage à New Port Richey, Floride, en 1931.
Pour ce prototype il prend un Niblick (un fer 9 de l’époque) sur la semelle duquel il souda du plomb pour ajouter de la masse, et ajuste l’angle de la semelle à 10 degrés environ.
Et c’est ce club qui lui permet de remporter un an plus tard le British Open .

Par la suite l'emploi généralisé de ce fer entraînera une diminution du nombre moyen de coups d'une partie et amènera finalement à revoir la conception de nombreux parcours afin de leur redonner leur niveau de difficulté d'antan.

Le Sand Wedge, comment ça marche ?

La semelle, et non le bord d'attaque touche alors le sable en premier.
Le poids supplémentaire fournit le punch nécessaire au passage dans le sable compact.
Ce club de nouveau type impose d’attaquer le sable quelques centimètres en arrière de la balle, et non la balle elle-même.

Peu après, les joueurs ont utilisé ce club pour jouer sur l'herbe pour les tirs courts.

Gene Sarazen, golfeur de légende


Le golfeur américain Gene Sarazen domina sa discipline durant les années 1920-1930.
Il entre dans l’histoire du golf en remportant le British Open en 1932 grâce à un club de son invention, le Sand Wedge.
Par ailleurs, son albatros (3 coups sous le par) au 15e trou (par 5) lors du Masters en 1935 demeure l'un des plus célèbres coups de l'histoire du golf.

C’est en 1902 que naît à Harrison - un quartier populaire de New York - un certain Eugenio Saracini - le 27 Février exactement - dans une famille pauvre d'immigrés italiens.
Enfant, pour compléter les maigres revenus de son père menuisier il fait la cueillette de fruits, vend des journaux et accomplit tout le travail occasionnel qui se présente à lui.
Il découvre les greens en tant que caddy.
A l'âge de 9 ans il reçoit en cadeau d'anniversaire un club de golf.
Il apprend ce sport lui-même et progressivement il développe ses compétences en total autodidacte.

Il utilise une prise de grip quelque peu inhabituelle pour l’époque :
l’«interlocking grip» ou verrouillage des poignets pour maintenir fermement le club.
Ce grip a depuis largement fait école…

Alors qu’il est apprenti chez son père, à l'âge de 15 ans il tombe sérieusement malade. Le médecin déclare que l'environnement poussiéreux de l’atelier paternel pourrait s'avérer fatal à sa santé.
Il doit donc se résoudre à prendre un travail en plein air :
ce sera le golf !
Il commence à travailler dans un club à proximité et change bientôt son nom en « Gene Sarazen », dont il pense qu’il « sonne comme celui d’un golfeur. »
Il poursuit par une série d'emplois dans divers clubs de la région de New York et travaille dur sur son jeu.
Il se révèle rapidement être un jeune prodige : il remporte ainsi son premier championnat majeur en 1922, en l’occurrence l’Open des Etats-Unis et dans la foulée le Championnat de la PGA.
Il n’a alors que 20 ans et devient ainsi l'un des plus jeunes champions de golf de toute l’histoire !
Il apparaît en ce moment comme le rival contemporain du grand Bobby Jones qui d’ailleurs est né la même année que lui.
Notre nouveau Sarazen a également de nombreuses confrontations avec Walter Hagen, de dix ans son aîné.

Sarazen, Jones, et Hagen deviennent les acteurs dominants de la planète golf durant les années 1920.
La rivalité qui règne entre ces trois grands champions élargit considérablement l’intérêt pour le golf à travers le monde lors de cette période et fait pour la première fois des États-Unis la première puissance mondiale dominante du golf.
Une position qu’elle ravit à la Grande Bretagne !

En 1932, Sarazen gagne de nouveau l'U.S. Open ainsi que le British Open qui se dispute précisément sur le links de Prince’s dans le Kent en Angleterre.

Il remporte le Championnat de l'Association des golfeurs professionnels américains (U.S.P.G.A.) à trois reprises, en 1922, 1923 et 1933.

En 1935, il enlève la victoire au Masters, créé un an plus tôt, en réussissant un coup de légende : au 15ème trou, il réussit un drive de 215 mètres avec un bois de parcours 4 .
La balle finit sa course directement dans le trou ce qui lui valut d’obtenir un albatros, performance extrêmement rare.
Ce coup allait en outre contribuer à la victoire qu’il allait remporter après un play-off disputé contre Craig Wood.
Il se raconte qu’au moment où Sarazen réussit son albatros, un chèque de 1 500 dollars, soit le prix attribué au vainqueur, avait déjà été libellé au nom de Craig Wood !

Il est le premier golfeur à remporter les quatre tournois majeurs que sont l'U.S. Open, le British Open, le Championnat de l'U.S.P.G.A. et le Masters !
Cet exploit, seuls le rééditeront par la suite Jack Nicklaus, Ben Hogan, Gary Player et Tiger Woods.

Sarazen participe aux six premières éditions (1927, 1929, 1931, 1933, 1935, 1937) de la Ryder Cup, compétition par équipes qui oppose alors les États-Unis à la Grande-Bretagne.

En 1973, le golfeur âgé alors de soixante et onze ans, surnommé l’« Écuyer » - Squire - en raison de son élégance et de sa petite taille (1,66 m), achève sa carrière en réalisant un trou en un lors de l'Open Championship.

Sarazen œuvre à la promotion du golf et écrit beaucoup sur le sujet.
Il publie son autobiographie, intitulée « Thirty Years of Championship Golf » - Trente années de championnat de golf - en 1950.

Il critique par ailleurs le remplacement des caddies par des voiturettes, évolution qui exclut des terrains de golf les enfants de familles démunies.

En 1992, il reçoit le Bobby Jones Award, la plus haute distinction attribuée par l’Association de golf des Etats-Unis (United States Golf Association) en reconnaissance de sa sportivité.

Gene Sarazen reçoit également en 1996 un trophée de l'U.S.P.G.A. récompensant l'ensemble de sa carrière.

Il s'éteint trois ans plus tard d’une pneumonie, le 13 mai 1999, en Floride.

Gene Sarazen aura dominé sa discipline durant toutes les années 1920-1930.

Il aura remporté 37 tournois, dont 7 majeurs.

Enfin « Last but not least » - le dernier mais non le moindre -  le bunker situé à l’avant du trou 9 du parcours Himalayas à Prince’s porte depuis juin 2011 le nom de « Bunker Sarazen ».

Ainsi naissent les légendes…

A regarder :

Gene Sarazen , légende du golf


Severiano Ballesteros : sortie de bunker




















Prince’s Golf Club se trouve à côté de la ville de Sandwich

L'histoire véritable du sandwich

Pour être exact, c’est en 1762 que Sir John Montagu, quatrième comte de Sandwich, amiral de la flotte du roi d'Angleterre George III et joueur invétéré, se retrouva dans un pub pour une partie de cartes qui n’en finissait pas.

L’aide-cuistot, pour éviter à son prestigieux client d'avoir à interrompre sa partie, lui servit une petite collation.


Les deux tranches de pain, entre lesquelles il avait placé des morceaux de viande froide et du fromage, avaient aussi l'avantage de permettre au Premier lord de l'Amirauté de grignoter sans se tacher les doigts...

Le sandwich était né !


Le Prince's Golf Club

Le Prince's Golf Club est un parcours de golf Links situé à Sandwich dans le Kent dans le sud-est de l'Angleterre.
Le Prince's est juste à côté du plus célèbre club de golf Royal St George et les deux clubs se trouvent sur la même bande côtière que le club de golf Royal Cinque Ports à proximité.


https://www.princesgolfclub.co.uk/



Aucun commentaire:

Publier un commentaire