jeudi 27 février 2020

HARPER’S BAZAAR, ou la mode à l’âge d’or de la photographie




S’il est un magazine témoin de l’âge d’or de la photographie – entendons ici la photographie argentique – c’est bien le magazine Harper’s Baazar .
Aussi portons nous ici un œil partisan - celui du photographe – tant l’exposition présente est un éblouissement .

Ainsi donc, à l’occasion de la réouverture des galeries de la mode, entièrement rénovées grâce au mécénat de Stephen et Christine Schwarzman, le Musée des Arts Décoratifs présente une grande exposition consacrée au célèbre magazine de mode américain Harper’s Bazaar.

Soixante créations de couture et de prêt-à-porter, issues essentiellement des collections du musée, ponctuées de prêts de pièces iconiques prestigieuses sont présentées en correspondance avec leur parution dans ce magazine.
Le regard des grands photographes et illustrateurs qui ont fait le renom de Bazaar est ainsi mis en perspective pour résumer un siècle et demi d’histoire de mode.
Man Ray, Salvador Dali, Richard Avedon, Andy Warhol, ou encore Peter Lindbergh ont, en effet, contribué à l’esthétique hors pair du magazine. « Harper’s Bazaar, premier magazine de mode » retrace les moments forts de cette revue mythique, son évolution depuis 1867, en rendant hommage aux personnalités qui l’ont façonnée : Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland.
Tous trois, à partir des années trente propulsent le magazine dans la modernité de la mode et du graphisme instaurant une exigence qui fait encore école.
La scénographie, tout comme la rénovation et l’aménagement des galeries, a été confiée à l’architecte et designer Adrien Gardère.

Pour notre part notre regard s’attarde sur celui de Richard Avedon et de Peter Lindbergh :
du grand art !

L’exposition au Musée des Arts Décoratifs

105 rue de Rivoli
75001 Paris

"HARPER’S BAZAAR, PREMIER MAGAZINE DE MODE"

du 28 février au 14 juillet 2020

https://madparis.fr/

Photos réalisées au smartphone HUAWEI P30 pro


































































Aucun commentaire:

Publier un commentaire