vendredi 19 juillet 2019

Centenaire Citroën : la Croisière vers l’Ouest



L'autochenille Citroën-Kégresse « Croissant d’Argent »,  restaurée et pilotée par Xavier Garnier, participa à la fameuse Croisière noire (mais sans Xavier !) qui  relia Colomb-Béchar à Tananarive, à travers le Hoggar et le Tchad, en 10 mois (d’octobre 1924 à juin 1925) !


La place de la Concorde


L’Automobile Club de France (ACF)

C’est devant l’Automobile Club de France (ACF), place de la Concorde à Paris, que le départ de « La Croisière vers l’Ouest », a été donné le 19 juillet 2019 à 10 heures.

Le convoi de quatre autochenilles Citroën s’est ébranlé en direction de la Ferté-Vidame non sans avoir remonté les Champs Elysées.

Cet événement festif avec voitures, matériel et tenues d’époque était une première du genre, réalisé grâce au soutien de l’ACF, de l’aventure Peugeot Citroën DS, de la Préfecture de Police de Paris et de la Gendarmerie d’Eure et Loir.

Il était opéré par des passionnés qui assurent la préservation du patrimoine automobile français.

Après la remontée des Champs Elysées les autochenilles ont été chargées sur des camions de transport.

Le convoi devait ensuite se diriger vers la Ferté-Vidame (28) pour le Rassemblement du Siècle des Citroën.

Les autochenilles Citroën Kégresse 

Les Citroën Kegresse, conçues par un inventeur français Adolphe Kégresse, furent les premières autochenilles, tractées par les roues avant et propulsées par des chenilles arrières.
« Des engins nouveaux, résistants, économiques et rapides » comme le précisait André Citroën en 1922 conçues pour traverser pour la première fois le désert du Sahara en automobile et non à dos de chameaux.
Produites par Citroën de 1921 à 1937, les autochenilles furent adoptées par l’armée de terre française pour mécaniser les troupes d’infanteries et d’artillerie.
Les autochenilles furent utilisées dans les trois célèbres expéditions organisées par André Citroën :

- la Traversée du Sahara (1922) ;
- la Croisière noire (28 octobre 1924 au 26 juin 1925) ;
- la Croisière jaune (4 avril 1931 au 12 février 1932, types P17 et P14 et P21).



Christian Peugeot, président de l'Automobile Club de France, sous bonne escorte !


François Roudier, directeur de la communication du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA)


Il a fier allure ce capitaine des zouaves !


Coup de canif à l'histoire : il n'y avait pas de femmes dans les Croisières Citroën ...
Tant pis, revisitons l'histoire, surtout avec une aussi élégante passagère !




Ce moteur Renault a été reconditionné par l'occupant allemand !

Moteur4 cylindres, 1625 à 1770 cm2 , essence
Puissance30 à 31,5 ch
Vitesse sur route26 à 32 km/h




... mais Milou n'était pas encore né !



Compas de navigation marine : indispensable pour ne pas se perdre dans le Sahara !


Admirez la sellerie refaite à l'identique !






L'autochenille Citroën-Kégresse P17 "Scarabée d'or",  reconstruite par les étudiants des   Arts et Métiers, effectua la 1ère traversée du Sahara, en 1922 !




Un départ dans les règles avec drapeau à damiers manié par Christian Peugeot !


C'est le grand départ pour ... la Ferté-Vidame !






C






La famille Garnier au grand complet (ou presque !) est venue de Douai pour encourager Xavier et le "Croissant d'Argent" !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire