jeudi 21 février 2019

600 taxis hydrogène Hype bientôt dans Paris




C’est annoncé : à Paris les véhicules Diesel dès 2024 et essence dès 2030 ne pourront plus circuler !
A cette dernière échéance ne rouleront plus dans la capitale française que les véhicules électriques, hybride essence-électrique et hydrogène.

Ce dernier type de véhicule n’est actuellement pas accessible au grand public et seuls les constructeurs Hyundai et Toyota – et Renault pour quelques utilitaires légers - les commercialisent depuis peu.

Cependant la plus importante flotte de taxis à hydrogène au monde va être créée à Paris, entre aujourd’hui et fin 2020, dans le cadre d’un consortium réunissant la société Hype (1), Toyota, Air Liquide et Idex.

Ainsi le constructeur japonais Toyota va-t-il livrer plus de 500 Mirai à la société de taxis Hype.

Cette société va déployer sur la capitale une flotte de 600 taxis fonctionnant à l’hydrogène d’ici la fin de l’année 2020.
Mathieu Gardies, fondateur de la société, avait déjà annoncé cette ambition en juillet 2018, à l’occasion de la livraison par Toyota de 25 Mirai pour compléter une flotte qui atteignait alors la centaine de véhicules (essentiellement des Hyundai Ix35 coréens).

Et c’est en grande pompe – le 21 février dernier - que ce projet est entré dans une phase concrète, avec l’annonce de la création d’une co-entreprise HysetCo, détenue à parité par Hype, Toyota, Air Liquide et Idex (le spécialiste français des infrastructures énergétiques).

Cette société d’actifs finance la phase 1 du projet, en investissant plus de 100 millions d’euros dans les véhicules, les stations de recharge et les licences de taxis.

Avec cette flotte importante, Hype veut proposer une offre visible pour ses clients et atteindre une taille critique pour rentabiliser les stations de charge (4 actuellement sur Paris et en périphérie).

Si la rentablité ne sera pas atteinte à court terme, elle devrait l’être à un horizon ultérieur lorsqu’il sera possible de proposer aux 18 000 taxis et 35 000 VTC parisiens un package mensuel concurrentiel incluant le véhicule, son entretien et un accès au réseau de charge.

Cela signifie proposer un forfait mensuel entre 800 et 1 000 euros, hors carburant.
Ce dernier sera proposé à 10 euros le kg, soit pour 100 km environ, et par effet d’économie d’échelle le prix devrait baisser d’ici à 2021.

Les stations de recharge hydrogène sont actuellement au nombre de 4, dont une ouverte récemment à Roissy : elles devraient être à terme au nombre de 10 à 12.


Toyota compte multiplier par 10 la production de Mirai hydrogène en 2021

Toyota prévoit de livrer 200 Mirai cette année et 300 en 2020.
Cela représente les deux tiers des quotas prévus pour l’Europe, sur une production annuelle totale de 3 000 véhicules principalement acquis par le Japon et la Californie.
Ces véhicules, valant 78 900 euros (hors bonus et aides de la ville de Paris), sont loués à Hype pendant trois ans et 240 000 km et repris par Toyota en fin de contrat.

En 2021, une nouvelle Mirai fera son apparition, avec 5 places et un espace de coffre plus important.
Ses volumes de production seront multipliés par 10 pour atteindre le chiffre de 30 000 par an.
D’ici à 2025-2030 il faut s’attendre également à une division par 4 ou 5 du prix de la pile à combustible et par conséquent du prix du véhicule.
Ainsi l’hydrogène devrait se démocratiser, notamment à Paris où les véhicules Diesel (2024) et essence (2030) ne pourront plus circuler.
Pour déployer son parc de 600 taxis à l’hydrogène, Hype va acquérir des sociétés de taxis pour obtenir les licences qui vont avec. Il va également recruter près de 1 500 chauffeurs salariés pour faire tourner les véhicules 22 h sur 24 h et ainsi les rentabiliser au maximum.
Dès à présent ses 100 taxis à l’hydrogène ont déjà parcouru 3 millions de km.


La très dynamique équipe HYPE au Pavillon Gabriel : 1 500 chauffeurs salariés bientôt recrutés !


Devant l'entrée historique des usines Renault que le papa d'Ania franchit pour la première fois à l'âge de 21 ans, tout juste arrivé du Maroc !


Ania : 17 de conduite taxi, depuis un an chez Hype au volant de Toyota Mirai Hydrogène


(1) Hype est la première flotte de taxis hydrogène au monde.
Elle a été lancée le 7 décembre 2015 pendant la COP 21, par la Société du Taxi Electrique Parisien ("STEP"), avec 5 premiers véhicules.

Aujourd'hui, la flotte compte plus de 100 véhicules, et vise 600 véhicules avant fin 2020.
Ces taxis hydrogène disposent d’une autonomie de plus de 500 km et se rechargent en 3 à 5 minutes, le tout n'émettant ni polluants locaux (NOx, ..), ni CO2, ni bruit, seulement … de l’eau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire