mercredi 16 janvier 2019

FESPACO 2019 : mémoire et avenir des cinémas africains





Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est l’un des plus grands festivals de cinéma africain.
Il se déroule tous les deux ans à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.
Pour cette année le FESPACO célèbre le jubilée d’or pour ses 50 ans !
CE jubilé correspond à la 26ème édition de sa biennale et qui sera fêté du 23 février au 2 mars 2019 dans la capitale du Burkina Faso.

Et c’est en grande pompe et dans le cadre prestigieux de l’UNESCO à Paris que le comité d’organisation a révélé le 15 janvier, lors de la conférence de presse internationale, la liste des films de fiction long métrage sélectionnés pour cette 26ème  édition.

Un total de 20 films long métrage sont retenus avec 16 pays représentés : Mali, Burkina Faso, Tunisie, Tanzanie, Egypte, Ghana, Kenya, Côte d’Ivoire, Cameroun, Mozambique, Maroc, Soudan, Rwanda, Afrique du Sud, Algérie et Nigeria. Le Burkina Faso a le plus grand nombre de films retenus (trois), suivi de l’Afrique du Sud et de la Tunisie, qui ont chacune, deux représentants.



Le Comité national d’organisation avait précédemment officiellement été installé en novembre dernier à Ouagadougou au siège de la délégation générale du FESPACO, lors d’une cérémonie présidée par Abdoul Karim Sango, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme.
Ainsi le comité est-il présidé par Yacouba Traoré, ancien Directeur général de la RTB/Télé burkinabè, écrivain et journaliste.
Après sa prise de charge, il a notamment déclaré, non sans humour, que c’est avec « une équipe de fous et un programme de malade qu’il entend marquer la mémoire collective ! »
Et la charge de délégué général, elle revient à Ardiouma Soma.

Mais Ouagadougou ne sera pas la seule à célébrer le cinéma puisque les festivités se poursuivront à Bobo Dioulasso !




Sidiki Bakaba, acteur, réalisateur, cinéaste et metteur en scène ivoirien


Ray Lema, pianiste, guitariste et compositeur congolais (RDC) 


S.E. Alain F.G. Ilboudo, ambassadeur du Burkina à Paris et Aminata Johnson Diop, directrice du Pavillon Afrique au Salon Livre Paris


Soro Solo, animateur à France Inter des émissions l’Afrique enchantée et l'Afrique en Solo


Georgette Paré, promotrice des Celebrities Days


Yé Lassina Coulibaly (à la cora) et ses compagnons




Une élégante...


Une autre élégante...


Et toujours des élégantes !


A l'UNESCO




Aucun commentaire:

Publier un commentaire